Comme à son habitude, Crésus laisse la parole à ses auditeurs et apporte des réponses à leurs questions.

François, ancien chercheur au CNRS, n’arrive plus à rembourser ses dettes avec son passage à la retraite et les charges qui lui incombent. Il a fait ses calculs et aurait besoin de réaménager ses crédits.

Eva a eu à faire face à la moitié des remboursements de crédit qu’elle avait contracté pendant son mariage suite à sa séparation. La perte de son emploi l’a conduite vers une position encore plus difficile.

Michel a connu une situation économique tumultueuse, mais a fini par réussir à s’en sortir. Un jour, un ancien créancier réapparait et les ennuis reviennent.


6 témoignages, 6 vies impactées par des évènements qui les ont plongées dans la difficulté financière.

Édouard a réussi à assainir ses comptes avec le soutien de Crésus après une période compliquée.

Yanne a accumulé les petits crédits et avec les complications financières sont apparues des difficultés morales.

Djenny souhaitait un mariage correspondant à ses rêves, et même si elle ne regrette pas, elle a longtemps payé pour celui-ci.

Antoine avait choisi d’acquérir un bien avec un crédit assez important. Des problèmes de santé ont mis à mal ses capacités de remboursement.

Martine a déposé un dossier de surendettement il y a 20 ans qui a été réglé par un plan à l’amiable, mais 20 ans plus tard, on vient lui réclamer encore certains remboursements.

Virginie a eu des problèmes de santé qui ont réduit son activité professionnelle et qui ont rendu impossible les remboursements de crédit qu’elle avait prévu.

Une émission animée par Emmanuel ABELA, avec la participation inédite et amicale de Wiebke Ecklé, journaliste à HITRADIO OHR und SCHWARZWALDRADIO, sans oublier les éclairages de Thierry EDMOND et Régis HALTER. Bonne écoute !


 


qu'est ce que le FICP ?


 


ALINE témoigne avec courage de ses achats compulsifs et des effets qu’elle a du subir.
PIERRE, tout jeune retraité, n’arrive plus à faire face à ses crédits ;
MARIE, auto-entrepreneur est amenée à la liquidation judiciaire.
CHLOE, elle, s’est engagée comme co–emprunteur pour plusieurs dettes dont certaines professionnelles.
MAURICE, en situation de surendettement, hésite à agir alors qu’ALAIN vient juste de déposer son dossier auprès du secrétariat de la commission.
Tous ont décidé de témoigner sur RadioCRESUS, de dire ce qu’ils avaient sur le cœur et encourager à ne pas baisser les bras !


Témoignage


Radio CRESUS est à votre écoute et apporte des réponses pratiques, concrètes et juridiques. Accédez à nos témoignages poignants en écoutant Radio CRESUS.

JOHNNY, à cause de son divorce, vient de déposer un dossier de surendettement. Quel sort sera réservé à sa situation ?

JOHN, entrepreneur n’a pas résisté aux charges sociales à payer au RSI (Régime social des indépendants) ; son affaire a été liquidée et JOHN doit répondre de la caution personnelle qu’il a consenti à sa SARL. Comment peut-il s’en sortir ?

EVA, ancienne « entrepreneur en vente de véhicules » s’inquiète. Un ami s’est porté caution pour un de ses prêts. Devra-t-il le rembourser à sa place si elle bénéficie des effets d’une faillite civile ?

MARCELINE et sa famille sont acculées par un créancier qui réclame paiement sous menace de faire échouer la procédure de surendettement qu’elle a entamée. Peut-il agir comme il l’affirme ?

Et RAYMOND, aujourd’hui retraité, à vu sa demande de surendettement déclarée irrecevable. RAYMOND souhaite aller plus loin dans la procédure. Quelle action lui est ouverte ?


 


 

Monsieur Françoise LOOS, député, ancien ministre, rapporteur de la loi portant réforme du crédit à la consommation, est aux côtés de CRESUS et à l’écoute des personnes en grande difficultés financières et en situation de surendettement avéré.

François LOOS, Michel KNOELL, juriste de CRESUS, Cathie NEUBAUER, avocate et Régis HALTER, juriste et directeur adjoint de Cresus Alsace apportent des réponses aux questions et inquiétudes d’ADRIEN, qui à connu une baisse conséquente de ses revenus, à Françoise, qui s’est portée caution pour l’activité artisanale de son époux ARTISAN, victime d’un accident du travail, à JOSEPH que l’on menace de vendre sa maison, à JULIE, qui envisage une faillite civile après avoir tout perdu  de son commerce et de ses biens à cause d’ une banque « indélicate », à Christine épouse d’ ancien gendarme,  qui est harcelée par ses créanciers parce que leur couple ne peut plus faire face à ses dépenses, à EDWIGE, qui s’est engagée pour un crédit dont elle n’a jamais bénéficié et qui doit le rembourser, à JOCELIN, ancien chef d’entreprise tenue à la dette de celle-ci car il s’en est porté personnellement caution, à FRANCK, qui attend la venue du mandataire  dans le cadre de lsa procédure de rétablissement personnel.

Interviewé par R. HALTER, directeur adjoint de CRESUS Alsace,  François LOOS nous délivre les avancées de la dernière grande réforme sur la procédure de surendettement qu’il a défendu à l’Assemblée Nationale.