Témoignages :

Ils sont professeur de l'enseignement supérieur, auto-entrepreneur, intermittent du spectacle, retraité ou proche de la retraite, locataire ou propriétaire de leur logement et sont surendettés. Ils témoignent tous sur Radio Cresus de leur descente infernale dans la spirale du surendettement. Radio Cresus leur apporte soutien et réponses.

Elisabeth, propriétaire de son appartement, a déposé un dossier de déclaration de surendettement.
Françoise, auto-entrepreneur, n'arrive plus à faire face à ses créances.
Henri, bientôt à la retraite, doit anticiper son changement de situation
Dominique, intermittent du spectacle, a près de 25000€ de dettes.
Alexandra, retraitée de 75 ans , s'est endettée progressivement pour les études de ses enfants.
Nathalie a une maison. Elle risque d'être vendue aux enchères.
Monique, professeur, ne peut plus payer ses dettes accumulées depuis l'année 2003.


Intervention de Olivier BITZ

CRESUS engage les acteurs économiques sur le terrain de la lutte contre l'exclusion financière et le surendettement. Interview de Monsieur Olivier BITZ, Adjoint au Maire de Strasbourg, conseiller général du Bas-Rhin et président du réseau Enerest – Gaz de Strasbourg (Gaz distribution Services) , qui vous donne les clés du partenariat innovant destiné aux ménages fragilisés et dont l'objet est de leur apporter un accompagnement budgétaire et financier adapté à leur situation.

Intervention du député MAURER.

Monsieur Jean-Philippe MAURER, député, est à l'écoute de nos concitoyens surendettés et s'exprime à l'antenne de Radio CRESUS

 


Les loteries, attention danger ! Chaque année, des centaines de milliers d’envois de courriers annonçant le gain d’un lot sont envoyés aux particuliers. Surtout, ne répondez jamais à ces courriers : il s’agit d’un leurre. Il n’y a jamais de gain. Pire, on vous demande très souvent, pour pouvoir y participer, de payer une somme d’argent, ce qui est interdit par notre législation. Pour ne plus recevoir ce genre de courrier, la CNIL, Commission nationale de l’informatique et des libertés, a édité un guide « La pub si je veux » qui rappelle toutes les démarches à effectuer pour ne plus recevoir de publicité. Pour télécharger ce guide : www.cnil.fr Bon à savoir : si malgré les démarches, les sociétés continuent de vous adresser des loteries, signalez-le à la CNIL qui interviendra. Fiche Conso Chambre de consommation d’Alsace Loterie


Faire opposition à un chèque, dans quel cas ? Attention, émettre un chèque n’est pas anodin. Une fois signé, si vous changez d’avis, il n’est plus possible de l’annuler ; autrement dit, il n’est pas possible de faire opposition. En effet, il n’existe que quatre cas où il est admis de faire opposition : - vol d’un chèque ou d’un chéquier ; - perte d’un chèque ou d’un chéquier ; - émettre un chèque à une société mise en liquidation ; - utilisation frauduleuse d’un chèque. En dehors ce ces quatre cas, vous n’êtes pas autorisé à faire opposition à un chèque. Concernant les risques encourus si la loi n’est pas respectée, la banque s’expose à une amende 6000 €. Quant au consommateur, la peine encourue est d’un à cinq ans d’emprisonnement et/ou à une amende pouvant aller jusqu’à 375 000 €. Fiche Conso Chambre de consommation d’Alsace s


Le démarchage téléphonique, quelle réglementation ? Face au démarchage téléphonique, de quelle protection particulière le consommateur bénéficie-t-il ? Lorsqu’il est démarché pour la vente d’un produit, pour que le consommateur soit engagé, le professionnel doit lui faire parvenir une confirmation écrite de l’offre faite au téléphone. Cette offre doit être signée et renvoyée par le consommateur. Ajouté à cela, à compter de la signature, le consommateur a sept jours pour se rétracter. Si le professionnel ne respecte pas cette formalité, et que le consommateur reçoit tout de même la marchandise sans qu’aucun contrat n’ait été signé, celui-ci peut avertir le professionnel par courrier que sa marchandise est tenue à sa disposition. En effet, le consommateur n’a pas à payer les frais d’envoi. Fiche Conso


Question conso Les soldes, quelle est la réglementation ? Depuis le début de l’année 2009, la LME, Loi de modernisation de l’économie, modifie la réglementation des soldes. Quelle est-elle ? Les périodes des soldes d’été et d’hiver ont été ramenées de six à cinq semaines. Ajouté à cela, désormais, chaque commerçant a la possibilité d’effectuer des soldes durant deux semaines supplémentaires (consécutives ou non) à n’importe quel moment de l’année. Seule restriction : les soldes doivent être terminés au moins un mois avant la période de cinq semaines décidée nationalement. Bon à savoir : les marchandises soldées bénéficient des mêmes garanties que les autres produits, tout comme ce qui concerne les conditions d’échange et de remboursement. Fiche Conso Chambre de consommation d’Alsace


Il a fallu près de 90 ans aux pouvoirs publics pour qu’ils admettent les dangers de l’amiante. Faudra-t-il autant de temps pour les convaincre de la nocivité des OGM sur notre santé ? Chercheur du service public, Christian Vélot est Maître de Conférences en génétique moléculaire à l’Université Paris sud et responsable d’une équipe de recherche à l’Institut de Génétique et Microbiologie sur le Centre Scientifique d’Orsay. Depuis 2002, il anime de nombreuses conférences à destination du grand public sur le thème des OGM, Organismes génétiquement modifiés. L’homme se bat depuis des années contre les raccourcis scientifiques des promoteurs d’OGM agroalimentaires et des dangers de leur dissémination. Nous avons rencontré un chercheur qui n’a pas peur d’alerter le grand public des dangers que les firmes semencières font courrir au grand public. Son discours, clair et limpide, dérange même les instances universitaires. Il démontre comment les grandes entreprises ont réussi à créer un lobby très puissant auprès de nos instances politiques et explique les dérives de certains scientifiques. A écouter avec attention...